Association canadienne des juges des cours supérieures

Les qualités exigées du juge


Le juge constitue " le pilier de l'ensemble du système de justice ", selon la Cour suprême du Canada, et la population exigera donc " de celui qui exerce une fonction judiciaire une conduite quasi irréprochable ". Les juges doivent s'efforcer de demeurer parfaitement intègres tant dans leurs vie personnelle que dans leurs vie professionnelle. Ils devraient avoir une très bonne connaissance du droit, être disposés à faire des recherches juridiques approfondies et être en mesure de rédiger des décisions qui sont claires et convaincantes. Ils devraient faire preuve de logique et être en mesure de rendre des décisions éclairées qui résisteront à un examen minutieux. Les juges devraient être équitables et ouverts et paraître l'être. De plus, ils devraient être capables non seulement d'écouter, mais aussi de poser au besoin des questions qui concernent l'essence même de l'affaire dont ils sont saisis. Ils devraient se montrer courtois dans la salle d'audience, mais fermes lorsqu'il est nécessaire de mettre au pas un avocat qui tient des propos incohérents, une partie qui manque de respect ou un spectateur turbulent.

Les juges accèdent à la magistrature après avoir fourni un apport important à la profession juridique et à leurs collectivité. La plupart ont participé aux activités d'associations d'avocats et ont fait du bénévolat. D'autres ont été actifs sur la scène politique ou occupé une charge élective. Les juges ayant siégé à une cour inférieure sont parfois promus à une cour supérieure, comme une cour d'appel provinciale ou la Cour suprême du Canada.